Un canal transformé en zone de baignade grâce à un système UV à Berlin

Au centre de Berlin, un projet innovant vise à transformer un ancien canal de navigation en zone de baignade urbaine. Le projet, mis en œuvre par l’association Flussbad Berlin, prévoit l’utilisation d’un système de filtrage naturel pour nettoyer l’eau ainsi que d’un système UV Wedeco de Xylem.

La Sprée et son canal entourent l’île aux Musées située au cœur de Berlin. Depuis le début du XXe siècle, le canal n’est plus véritablement utilisé pour la navigation, et en 1925, le dernier établissement de bains a fermé.

En 1997, Jan et Tim Edler, deux frères artistes et architectes, ont conçu l’idée de restaurer le canal pour en faire une zone de baignade de 835 mètres. En 2012, ils ont fondé l’association Flussbad Berlin qui a reçu un financement de 4 millions d’euros octroyé par Berlin et les pouvoirs publics allemands en 2014.

Garantir une qualité de l’eau élevée

En amont de la zone de baignade, une roselière et du sable seront installés pour filtrer l’eau de manière naturelle. Si la qualité de l’eau se détériore – à cause d’un débordement d’égouts causé par de fortes pluies, ou d’une activité microbiologique accrue due à des températures élevées – le système UV Wedeco Spektron de Xylem garantira le maintien de la qualité de l’eau.

« L’objectif de ce projet est d’améliorer la qualité de vie des citadins », explique Carlos Silva, représentant chez Xylem. Pour soutenir le projet, Xylem a fourni le système UV gratuitement pendant la phase de test.

Les UV : une méthode écologique de désinfection

Le projet est actuellement en phase de test. Le système UV utilise les rayons UV pour nettoyer l’eau et éliminer les microorganismes, virus et bactéries nuisibles. Il complète le filtre naturel qui ne peut assurer qu’un traitement limité.

Les UV empêchent les cellules d’un organisme de se diviser. La dose d’UV se situe précisément dans l’intervalle qui empêche la photoréactivation des microorganismes tout en maintenant les coûts à un niveau raisonnable.

« Les coûts de l’électricité sont négligeables, explique M. Silva. Et un système UV basse pression est beaucoup plus adapté qu’un processus chimique au chlore ou à l’oxyde de chlore, car aucun sous-produit nocif n’est rejeté et aucun produit chimique n’est utilisé. »

Un modèle pour la réhabilitation d’autres rivières et canaux

Le projet de Berlin montre qu’il est possible de créer et de restaurer des zones de baignade en centre-ville. Si le bon modèle est mis en place, les eaux naturelles peuvent rester propres pour un coût faible et permettre de nager ou d’effectuer d’autres activités aquatiques. Ainsi, les canaux pourraient servir au wakeboard ou au surf grâce à des vagues artificielles.

La zone de baignade Flussbad Berlin devrait être terminée d’ici 2025.

Série d’articles

Zoom : Technologies intelligentes de gestion de l’eau

Lire

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER